Le skimboard, c'est quoi ? Et comment on en fait ?

Le skimboard, c’est cette planche en epoxy semblable à un petit surf que vous avez déjà aperçue dans notre boutique à Palavas, sur le bord de plage à Carnon, ou même Hossegor ! Enfin, dernière option : vous avez peut-être vu du skimboard sur des vidéos en ligne…le nombre de jeunes qui tricotent en skim sur la toile est assez impressionnant : Blair Conklin, Lucas Fink, et même Jamie O’Brien s’y est mis !

Bref… Ça à l’air simple comme ça, mais ça l’est moins en réalité ! Du coup on vous mets une petite vidéo à disposition pour vous aider à vous y mettre. Et juste en dessous de cette vidéo, on vous en dit un peu plus sur le skimboard : comment le pratiquer, où le pratiquer, etc…

Avant toute chose, si vous cherchez un skimboard sur Montpellier, n’hésitez pas à venir nous voir : on en a quelques-uns en stock, et au pire on saura vous conseiller, comme on le fait si bien pour le stand-up paddle 😉

Si vous en avez déjà trouvé un, on vous conseille fortement de mettre des pads : confortable et utile pour travailler son positionnement. Vous ne savez pas comment les mettre ? On a un tuto pour vous ici.

1) La prise d’élan : on vous recommande d’y aller doucement au début. Mais une fois l’étape suivante (la montée) maîtrisée, le but est d’y aller à fond pour gagner ne maximum en vitesse : ça permet d’aller plus loin, et d’avoir plus de jus pour envoyer des tricks.

2) La montée : commencer sur la plage pour commencer est une bonne option, à condition d’avoir une belle plage de sable fin bien en pente. Pour un maximum de finesse, vous allez monter un pied après l’autre, ça évite de mettre un grand coup dans la planche, ce qui peut potentiellement la casser à force, mais aura surtout tendance à freiner la glisse. En général, pour les goofy, c’est le pied avant qui est d’abord posé, tandis que pour les regular, ce sera le pied arrière.

3) La glisse : le but est désormais d’aller le plus loin possible afin d’aller surfer la vague en face. Pour ça, plusieurs techniques s’offrent à vous : le désaxé, qui consiste à mettre la planche en travers (c’est le pied arrière qui fait l’effort de se mettre au niveau du pied avant), et qui permet de réduire la flottaison sur l’eau, donc maximise le temps de glisse. Autre technique, qui peut venir en complément du désaxé : pomper, c’est une technique plus dynamique nécessitant de fait un plus gros effort. Dans ce cas, il s’agit de bien tendre la jambe arrière pour contrôler et de mettre des accoups réguliers avec le pied avant.

4) Le reste : pour ça on vous fait confiance. Dites-nous juste si ça passe ou si ça casse pour vous, en utilisant le #SunshinePaddle lorsque vous postez vos vidéos sur les réseaux sociaux !

Une petite vidéo pour vous donner des idées :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s